/ RCF Corsica

La révision de carte des ESA adoptée par l’Assemblée de Corse

le 27 juillet 2018

La révision de carte des ESA adoptée par l’Assemblée de Corse

Les élus ont voté pour la révisions de la carte du Padduc. La surface consacrée aux espaces agricoles stratrégiques dans le Padduc, 105 000 hectares, n'est pas remise en cause.

La session de l’Assemblée Corse se poursuit aujourd’hui. Hier, la journée a été marquée par les débats autour du rapport proposant une révision de la carte des espaces stratégiques agricoles, les fameux ESA du Padduc. Le texte a été adopté. Cette demande de modification de l’Exécutif faisait suite aux jugements de tribunaux saisis par des communes insulaires et qui avaient annulé certaines parties de cette carte. Pour l’Exécutif, il s’agissait, dès lors, de proposer une carte qui serait incontestable juridiquement, mais dit-il, il est hors de question de toucher au quelques 105 000 hectares d’Esa sanctuarisés dans le Padduc. Les associations de défense de l’environnement U Levante, le Garde, ABCDE et le syndicat agricole Via Campagnola s’y opposait craignant que la durée de révision ne permette la construction de nombreux terrains agricoles. Pour le groupe Per l’Avvene, cette demande de révision est légitime mais intervient un peu tard, les jugements étant tombés en mars dernier. Pour le groupe la Corse dans la République présidée par Valérie Bozzi, au-delà de la carte, c’est le débat sur le Padduc et notamment le surface de 105 000 hectares consacrée aux espaces stratégiques agricoles qui devrait être à nouveau débattu. Enfin pour Andà per dumane et son président, qui faisait partie de la majorité qui a réalisé le Padduc, au contraire il faut maintenir ces 105 000 hectares. Dans nos éditions vous pourrez entendre Jean Biancucci le président de l’Agence de l’Urbanisme de la Corse et Xavier Lacombe pour le Per l'avvene qui est par ailleurs, le maire de Peri une commune qui a obtenu l’annulation de la carte d'Esa sur son territoire.


emission
[jetpack-related-posts] -->