/ RCF Corsica

L’Assemblée de Corse en session

le 26 juillet 2018

L’Assemblée de Corse en session

Au programme notamment le projet de révision de la carte des espaces stratégiques agricoles dans le Padduc, la renonciation à l'acquisition de navires ou encore un dispositif territorial d’aides aux familles d’enfants hospitalisés sur le continent.

L’assemblée de Corse est réunie en session aujourd’hui et demain. Les débats doivent s'ouvrir, comme de coutume, par les questions orales. Les conseillers territoriaux vont interroger l’exécutif sur plusieurs sujets d’actualité. La gestion des banquettes de posidonie, celle des risques liés à la pollution marine et côtière, la Xylella et "la défaillance de l'Etat" pour le groupe Femu a Corsica. Corsica Libera interroge sur la lutte contre les incendies en cette saison 2018, sur l'acquisition et à la destination future du couvent Santa Catalina di Siscu. La Corse dans la République posera une question relative à la prise en charge des frais de transport des malades et de leurs familles sur le Continent.
Le groupe Per l'Avvene évoquera l’avenir du grand port de Bastia et posera une question relative aux infrastructures de transport. Enfin Andà per Dumane interrogera sur le centre aquatique de l'Extrême Sud. Et puis plusieurs rapports sont à l’ordre du jour. Parmi les gros dossiers, celui qui porte sur la révision des cartes du Padduc - le plan d’aménagement et de développement de la Corse - portant sur les espaces stratégiques agricoles. La carte a été, sur certaines communes, retoquée par la Justice. L’éxecutif souhaite donc une révision. Les associations de défense de l’environnement U levante le Garde ABCDE et le syndicat Via Campagnola s’y opposent, craignant que la durée de révision ne permette la construction de nombreux terrains agricoles. En matière de santé, l’exécutif propose un dispositif territorial d’aides aux familles d’enfants hospitalisés sur le continent. Et en terme de transport, un rapport propose de renoncer à l’acquisition par la collectivité de navires de l'ex SNCM, jugés trop vieux et trop coûteux. Enfin plusieurs motions seront proposées.

emission
[jetpack-related-posts] -->